L’idée de la Caravane du Pardon est venue à Olivier Clerc, fondateur des Cercles de Pardon, à force d’observer depuis des années l’influence transpersonnelle de ces cercles, à la manière des constellations familiales développées par Bert Hellinger. À travers les participants physiquement présents à tel cercle de pardon, de profondes guérisons relationnelles s’opèrent qui affectent beaucoup de personnes non présentes, y compris disparues.

Il existe sur Terre de nombreux lieux de conflits, guerres et massacres, récents ou anciens, où subsiste une plaie ouverte, quelque chose de non apaisé qui continue d’affecter les vivants des décennies, voire des siècles après. De nombreuses personnes en ont fait l’expérience douloureuse, parfois à leur insu, sans rien savoir du passé.

Le principe de la Caravane du Pardon consiste à organiser un cercle de pardon sur un lieu chargé d’histoire et d’offrir ce cercle à ce lieu et à tous ceux et celles qui sont ou ont été affectés par ce qui s’est passé là, pour en favoriser la guérison, pour que ce qui a besoin de trouver sérénité et apaisement en ce lieu puisse se vivre à travers les participants réunis ce jour-là.

Prochaine étape (2020)

Elle se déroulera cette fois dans le Vercors. La date et le lieu, ainsi que tous les détails pour participer, seront annoncés sur ce site et sur la page Facebook des Cercles de Pardon.

Massif des Vosges, Orbey (68), novembre 2019

La deuxième étape s’est déroulée sur un site de combats de la Première Guerre mondiale. Une déambulation rassemblant à nouveau près de quatre-vingts personnes a conduit les participants à un petit cimetière de forêt, où les attendait une chorale, puis à un grand champ où s’est déroulé le cercle de pardon proprement dit, avec un petit orchestre sous barnum pour accompagner la cérémonie. Une fois encore, un moment d’une rare intensité...

Journée organisée par Adeline Salvary et Frédéric Balland.

1/1

Plateau des Glières (74), octobre 2018

Pour cette toute première étape, quatre-vingts personnes venues de toute la France, mais aussi la Belgique et la Suisse, se sont réunies sur ce haut lieu de la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale, pour une cérémonie d’une grande beauté et d’une grande intensité.

Journée organisée par Nadège Pic et Philippe Schneider.

1/1

Page Facebook des Cercles de Pardon

© 2019 API en association avec

RiVIERA CRÉATION | Roger Baumann